Cerfacs Entrez dans le monde de la haute performance...

Lancement du projet Européen APPLICATE

17 novembre 2016

Lancement officiel du projet Horizon 2020 de l’UE qui étudie les liens climatiques et météorologiques entre l'Arctique et l'Europe, l'Asie et l'Amérique du Nord

Bremerhaven, 14 novembre 2016.

Un projet financé par l’UE visant à améliorer les prévisions météorologiques et climatiques face à l’évolution rapide de l’Arctique a officiellement débuté ce mois-ci.

Le projet APPLICATE (Advanced Prediction in Polar regions and beyond: modelling, observing system design and LInkages associated with a Changing Arctic climaTE) est financé à hauteur de 8 millions d'euros pour une période de 4 ans, dans le cadre du programme de recherche et d'innovation HORIZON 2020. Il compte 16 partenaires provenant de 9 pays (la Belgique, la France, l’Allemagne, l’Islande, la Norvège, la Russie, l’Espagne, la Suède, et le Royaume-Uni).

L'objectif du consortium multinational et multidisciplinaire est d' améliorer les capacités de prévisions météorologiques et climatiques non seulement pour l’Arctique, mais aussi pour l’Europe, l’Asie, et l’Amérique du Nord.

Étudier l’Arctique est essentiel pour améliorer les prévisions météorologiques et climatiques aux moyennes et hautes latitudes. Les changements climatiques en Arctique – le recul de la banquise, le réchauffement de l'océan et de l’atmosphère  – peuvent influencer le temps et le climat des régions extra-tropicales. Selon plusieurs études scientifiques (la plus récente publiée dans Nature Climate Change en octobre 2016), le réchauffement de l’Arctique peut provoquer des périodes prolongées de froid et de conditions météorologiques sévères aux latitudes moyennes.

Les évènements météorologiques sévères risquant d’avoir des impacts importants sur les activités économiques et les infrastructures, il est vital pour les habitants des régions d'Europe, d'Asie et d'Amérique du Nord, de prévoir quand et comment les systèmes météorologiques extrêmes vont se produire et se développer. Le projet APPLICATE rassemble une équipe internationale d’experts en météorologie et en prévision climatique afin d’améliorer les modèles de prévision climatique et météorologique  en se penchant à la fois sur les outils de prévision tout en développant et en améliorant les capacités d'observation en Arctique.

Selon le coordinateur du projet APPLICATE, Professeur Thomas Jung du Helmholtz Centre for Polar and Marine Research rattaché à  l’Alfred Wegener Institute : « En Arctique, les systèmes de prévision actuels souffrent d’un manque d’observations, et de défauts dans les modèles qui n’arrivent pas à intégrer efficacement les observations. Notre but est de construire dans l’avenir proche un système d'observation capable de renforcer notre capacité de prévision. De plus, nous allons améliorer la représentation des processus clés dans les modèles, et trouver les moyens de mieux assimiler les observations. »

Le projet développe en parallèle des programmes d'éducation, de formation et de communication afin de former les prochaines générations d’experts du climat et de la météo et les sensibiliser aux bénéfices d'une amélioration des prévisions météorologiques et climatiques. Les membres du consortium APPLICATE dialogueront avec les parties prenantes qui utilisent les prévisions afin de recevoir des retours d'expérience utiles qui leur permettront d’améliorer et de mettre à jour régulièrement les modèles et les prévisions, en prenant en compte les besoins des utilisateurs. Les scientifiques en début de carrière qui travaillent dans les domaines liés au climat auront l’occasion d’assister à des universités d’été et à une série de séminaires en ligne. Le projet produira et diffusera des vidéos et des publications destinées à informer le grand public.

Afin de maximiser les synergies et la productivité, tous les membres du consortium APPLICATE travailleront avec d’autres projets de recherche financés par l’Union européenne qui portent sur des domaines similaires.

Le site web du projet APPLICATE avec des nouvelles et des informations sur l’initiative sera lancé dans les prochains mois.

Le projet APPLICATE est financé par le programme de recherche et innovation « Horizon 2020 » de l’Union européenne, selon la convention de subvention No 727862.

Les 16 partenaires du consortium APPLICATE:

·  Alfred Wegener Institute Helmholtz Centre for Polar and Marine Research (AWI) – Bremerhaven, Allemagne

·  Barcelona Supercomputing Center – Barcelone, Espagne

·  European Centre for Medium-Range Weather Forecasts (ECMWF) – Reading, Royaume-Uni

·  University of Bergen (UiB) – Bergen, Norvège

·  Uni Research AS – Bergen, Norvège

·  Norwegian Meteorological Institute (MET Norway) – Oslo, Norvège

·  UK MET Office – Exteter, Royaume-Uni

·  Université catholique de Louvain (UCL) – Louvain-la-Neuve, Belgique

·  University of Reading (UREAD) – Reading, Royaume-Uni

·  Stockholm University (SU) – Stockholm, Suède

·  Centre National de Recherche Scientifique (CNRS-GAME) – Paris, France ; avec Météo France en tierce partie

·  Centre Européen de Recherche et Formation Avancée en Calcul Scientifique (CERFACS) – Toulouse, France

·  Arctic Portal – Akureyri, Islande

·  University of Tromsø (UiT) – Tromsø, Norvège

·  P.P. Shirshov Institute of Oceanology, Russian Academy of Sciences (IORAS) – Moscou, Russie

.  Federal State Budgetary Institution Voeikov Main Geophysical Observatory (MGO) – St. Petersburg