Cerfacs Entrez dans le monde de la haute performance...

Une publication dans Nature Climate Change

17 avril 2016

L'impact facteur de 14,5 du journal « Nature Climate Change » le classe premier dans la catégorie « Météorologie et Sciences Atmosphérique ». C'est dans ce journal que Christophe CASSOU, chercheur CNRS au Cerfacs, a publié, en collaboration avec un chercheur CNRS de Météo-France, un article qui est déjà très remarqué par la communauté des sciences du climat. Dans cet article, les auteurs élaborent un nouveau critère pour définir la date de début des saisons en Europe de l’Ouest, basé sur la seule dynamique de l'atmosphère. Ce critère très précis permet d'affirmer que les activités humaines via les émissions de gaz à effet de serre et aérosols, sont responsables d'une avance d'environ dix jours de la saison d’été dans les années 2000 par rapport aux années 1960 et que ce décalage atteindrait vingt jours en 2100 si le scénario d'émission de gaz à effet de serre le plus émetteur, c’est-à-dire celui du « laisser-faire » (RCP 8.5), était suivi. Ces travaux reposent sur l'analyse d'observations ainsi que sur des résultats de simulations numériques réalisées avec le modèle couplé CNRM-CM5 qui a été mis au point par les équipes de Météo-France et du Cerfacs, et qui fut largement référencé dans le dernier rapport du GIEC publié en 2013-2014.

Lien vers l’article sur le site du journal Nature Climate Change :

http://www.nature.com/nclimate/journal/vaop/ncurrent/full/nclimate2969.html