Cerfacs Entrez dans le monde de la haute performance...

Le 17 septembre 2015 à 14h00

Soutenance de thèse: Abdulla GHANI – Simulation aux grandes échelles des instabilités de combustion de flammes diphasiques parfaitement prémélangées et swirlées

Marie LABADENS |  Cerfacs conference room Jean-Claude André |  0 comment |  

Résumé
Dans cette thèse les instabilités de combustion sont étudièes sur deux types de c onfiguration. Tout d’abord, un cas académique stabilisé par un dièdre (Volvo) est étudié. Les simulations sont validées par comparaison avec les données expérimentales. En faisant varier le point de fonctionnement, des modes transverses et longitudinaux sont observés, en bon accord avec les données expérimentales en termes de fréquence des fluctuations de pression et de la dynamique de l’ecoulement. Dans un second temps, une configuration proche des cas industriels a été étudiée dans le cadre du projet européen KIAI (Lotar). Les données expérimentales ont été obtenues lors d’une campagne d’essais à l’ONERA. Plusieurs simulations aux grandes échelles sont conduites sur cette configuration. Les instabilités transverses de combustion sont analysées et les mécanismes essentiels qui les pilotent sont identifiés. Sur la base de ces observations, la forme du modèle à Fonction de Transfert de Flamme est modifiée et associée à un solveur de Helmholtz pour prédire la stabilité des modes transverses. Les résultats obtenus par le solveur acoustique sont en bon accord avec la carte de stabilité obtenue par la simulation aux grandes échelles.

Mots clés
Instabilités de combustion, modes transverse, flammes diphasiques swirlées

Jury

Prof. Françoise Baillot CORIA Rouen Rapporteur
Dr. Sébastien Ducruix EM2C Ecole Centrale de Paris Rapporteur
Dr. Renaud Lecourt ONERA Examinateur
Dr. Pascal Bruel Université de Pau Examinateur
Prof. Carlo Scalo Purdue University Examinateur
Prof. Franck Nicoud Université Montpellier 2 – I3M Examinateur
Prof. Thierry Poinsot IMFT Examinateur
Dr. Laurent Gicquel Cerfacs Directeur de thèse

Je laisse un commentaire