Cerfacs Entrez dans le monde de la haute performance...

Ingénieur de recherche – Modélisation et assimilation de données d’altimétriques en hydraulique fluviale

 ,

Niveau requis : M2 ou thèse
Date de début : 3 octobre 2016
Durée de la mission : 12 mois
Date limite des candidatures : 28 octobre 2016

Le Centre Européen de Recherche et de Formation Avancée en Calcul Scientifique (CERFACS) s’intéresse à la modélisation du climat et de ses composantes. L’équipe GLOBC (Global Change) travaille entre autres sujets sur la simulation des écoulements à surface libre dans les rivières avec pour objectif l’amélioration des hauteurs d’eau et débits simulés et prévus à l’aide de techniques d’assimilation de données. En effet, malgré les avancées en méthodes numériques et en moyens de calcul, la simulation numérique demeure imparfaite. Dans le cas de l’hydrodynamique fluviale, la description des débits d’apport, de la géométrie de la rivière ainsi que la calibration des paramètres hydrauliques sont entachés d’incertitudes qui se traduisent en une erreur sur les variables d’intérêt simulées. L’assimilation d’observations de hauteur d’eau ou de débit permet de corriger séquentiellement les paramètres et les états des modèles hydrauliques.

 

Ce poste s’inscrit dans le cadre d’une collaboration entre le CERFACS, le LNHE (EDF R&D) et le CNES qui finance le poste, dans le cadre du lancement de la future mission d’altimétrie interférométrique SWOT (prévue 2021). L’objectif du poste est l’estimation des débits et des hauteurs d’eau via assimilation des données synthétiques de données satellitaires de type SWOT au sein de modèles hydrauliques. On s’intéressera à l’apport de la couverture spatiale des données SWOT par rapport à de la donnée in-situ ainsi qu’à l’impact de la période de revisite sur la correction de l’état hydraulique et sur la convergence de la correction des paramètres au fil des cycles d’assimilation. Pour ce travail, il est nécessaire de faire tourner les codes de calcul d’hydraulique 1D et 2D (MASCARET et TELEMAC) développés par EDF. Un simulateur de données synthétiques (développé par le CNES et le JPL-NASA) de type SWOT  sera utilisé. Une partie importante du travail consistera à développer l’assimilation de données de type SWOT à partir d’un prototype d’assimilation existant utilisant des données in-situ.

 

Le candidat doit posséder des compétences en modélisation numérique, en programmation ainsi que des connaissances en hydraulique. Le poste est un CDD de 12 mois.

 

Contact :

Sophie Ricci

ricci@cerfacs.fr

05 61 19 31 28