Cerfacs Entrez dans le monde de la haute performance...

Analyse et caractérisation des événements extrêmes futurs par des méthodes de Machine Learning

  |   |  , , , , , , , ,

Niveau requis : Ingénieur ou Master 2
Date de début : 2 janvier 2023
Durée de la mission : 12 mois (extensible 18 mois)
Date limite des candidatures : 22 décembre 2022
Rémunération : 2300 eur/mois (selon expérience)

Contexte

Dans le contexte d’un projet européen Horizon Europe sur les Digital Twins et DestinE, interTwin https://www.intertwin.eu/ , l’analyse de grands nombres de simulations climatiques du climat futur est nécessaire afin d’évaluer les changements des caractéristiques et de l’occurrence des événements extrêmes. Les techniques d’analyse traditionnelles ne permettent pas de rapidement effectuer ces analyses, et ne permettent pas non plus de bénéficier des nouvelles architectures de calcul orientées GPU. Dans le cadre des Digital Twins, il est essentiel de développer des méthodes d’analyse novatrices utilisant des techniques d’intelligence artificielles. Ce travail se fait en constante collaboration avec des partenaires européens et internationaux.

Description

Le travail nécessite des connaissances solides en statistiques et théorie des probabilités, étant donné que l’objectif principal est de développer une méthode novatrice de caractérisation des événements extrêmes dans les simulations climatiques en utilisant des méthodes basées sur l’intelligence artificielle (Machine Learning). Cet objectif a pour but de déterminer les modifications dans les caractéristiques des événements météorologiques extrêmes dans le climat futur: fréquence d’occurrence, répartition spatiale, répartition temporelle, intensité. Les données d’entrée sont les données des ré-analyses atmosphériques et les simulations globales climatiques de la période historique et future, provenant de l’exercice CMIP6.

La connaissance de la programmation, en python idéalement, est nécessaire, de même que le traitement de données scientifiques. Des connaissances dans le domaine de l’application des méthodes de Machine Learning (aussi Deep Learning et Data Mining) est un plus, de même que les connaissances suivantes : environnement Linux, github/gitlab, etc.

Le travail se fera en collaboration avec différents partenaires français et européens, selon les spécifications précisées dans le document de travail, ainsi que lors de discussions et d’ateliers de travail européens. Le travail implique donc une participation active et la présentation du travail effectué, dans le cadre de nombreuses téléconférences et des déplacements en Europe. Le travail comporte également l’écriture de livrables (en anglais) pour la Commission Européenne dans le cadre du projet, décrivant le travail effectué. Le projet comporte 26 partenaires.

Le travail se déroule au CERFACS, dans une équipe pluridisciplinaire et dynamique comportant des doctorants, des post-docs, des chercheurs, des ingénieurs de recherche. Le candidat doit avoir un excellent sens du travail en équipe, compte tenu du contexte de projet européen, une aisance importante en anglais, et une excellente rigueur dans le travail combinée à une excellente autonomie. Le télétravail est possible jusqu’à 2 jours par semaine. L’équipement de travail est récent, avec un support informatique flexible et disponible, avec accès à des supercalculateurs internes et externes. L’autonomie de travail est très importante et est cruciale pour la réussite du travail demandé.

Contact

Christian Pagé christian.page@cerfacs.fr