Cerfacs Entrez dans le monde de la haute performance...

Le 24 mai 2018 à 14h00

Soutenance de thèse – Luc POTIER : “Large Eddy Simulation of the combustion and heat transfer in sub-critical rocket engines”

Marie LABADENS |  Salle de conférence Jean-Claude ANDRE |  

Résumé

La combustion cryogénique dans les moteurs de fusée dits à propulsion liquide utilise généralement un couple d’ergols, le plus couramment composé d’hydrogène/oxygène (H2/O2). Privilégiée pour le fort pouvoir calorifique du dihydrogène, cette combustion à haute pression, induit des températures de fonctionnement très élevées et nécessite l’intégration d’un système de refroidissement. La prédiction des flux thermiques aux parois est donc un élément essentiel de la conception d’une chambre de combustion de moteur fusée. Ces flux sont le résultat d’écoulements fortement turbulents, compressibles, avec une cinétique chimique violente induisant de forts gradients d’espèces et de température. La simulation de ces phénomènes nécessite des approches spécifiques telles que la Simulation aux Grandes Echelles (SGE) qui réalise un très bon compromis entre précision et coût de calcul. Cette thèse a ainsi pour objectif la simulation par SGE des transferts de chaleur aux parois dans les chambres de combustion de moteurs fusée opérant en régime sous-critique. Le régime sous-critique implique un état liquide pour un des ergols, dont il faut traiter l’injection et l’atomisation. Dans un premier temps ce travail s’intéresse à plusieurs éléments de modélisation nécessaire pour réaliser les simulations visées. Le comportement des flammes H2/O2 est décrit par un schéma cinétique réduit et validé sur des configurations académiques. La prédictivité de ce schéma est évaluée sur une large gamme de fonctionnement dans des conditions représentatives des moteurs fusée. La simulation de l’injection de l’oxygène liquide (LOx) est un autre point critique qui nécessite de décrire l’atomisation et la phase dispersée ainsi que son couplage avec la phase gazeuse. La déstabilisation et l’atomisation primaire du jet liquide, trop complexe à simuler en SGE 3D, sont omises ici pour injecter directement un spray paramétré grâce à des corrélations empiriques. Enfin, la prédiction des flux thermiques utilise un modèle de loi de paroi spécifiquement dédiée aux écoulements à fort gradient de température. Cette loi de paroi est validée sur des configurations de canaux turbulents par comparaison avec des simulations avec résolution directe de la couche limite.

La méthodologie basée sur les modèles développés est ensuite employée pour la simulation d’une chambre de combustion représentative du fonctionnement des moteurs cryogéniques. Il s’agit de la configuration CONFORTH testée sur le banc MASCOTTE (ONERA) et pour laquelle des mesures de température de paroi et de flux thermiques sont disponibles. Les résultats des SGE montrent un bon accord avec l’expérience et démontrent la capacité de la SGE à prédire les flux thermiques dans une chambre de combustion de moteur fusée. Enfin, dans un dernier chapitre ce travail s’intéresse à une méthode d’augmentation des transferts thermiques via une expérience de JAXA utilisant des parois rainurées dans la direction axiale. Par comparaison avec une chambre à parois lisses, les résultats démontrent la bonne prédiction par la SGE de l’augmentation du flux de chaleur grâce aux rainures et confirment la validité de la méthode développée pour des géométries de paroi complexes.

Jury

E. LAMBALLAIS            UNIVERSITÉ DE POITIERS                                                            Rapporteur
S. DUCRUIX                 EM2C  – CNRS, UPR 288                                                                 Rapporteur
F. NICOUD                    IMAG – CNRS, UMR 5149                                                                Examinateur
O. DESJARDINS          SIBLEY SCHOOL OF MECHANICAL & AEROSPACE ENG.           Examinateur
Ph. GRENARD              ONERA                                                                                             Examinateur
D. SAUCEREAU           ARIANEGROUP                                                                               Examinateur
J. PICHILLOU               CNES                                                                                                Membre invité
B. CUENOT                  CERFACS                                                                                         Directrice de thèse
F.  DUCHAINE              CERFACS                                                                                        Co directeur de thèse

LES ACTUALITÉS