Cerfacs Entrez dans le monde de la haute performance...

Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Index égalité professionnelle femmes-hommes

Les entreprises d’au moins 50 salariés doivent publier (article D1142-4 du code du travail), avant le 01/03 de chaque année, leur index en matière d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, calculé en fonction de quatre indicateurs.

Ces indicateurs sont calculés à partir des données de la période de référence annuelle de 12 mois consécutifs qui précède l’année de publicité.

Période de référence annuelle : 2023

Date publication : 29/01/2024

La note globale de l'index égalité femmes-hommes obtenu par le Cerfacs est de 93/100, répartie de la façon suivante par indicateur :

  • écart de rémunération 38/40,
  • écart de taux d'augmentations individuelles 35/35,
  • pourcentage de salaires augmentés en retour de congé maternité : 15/15,
  • nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les 10 plus hautes rémunérations 05/10.

Plan d'action sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Le Cerfacs souhaite continuer à promouvoir le principe d'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, c'est pourquoi le Cerfacs après consultation du CSE a signé le 13/12/2023 un plan d'action sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes qui a été déposé auprès de la DREETS le 14/12/2023 afin d'agir dans 3 domaines :

L'embauche
Le Cerfacs affirme son attachement à lutter contre toute forme de discrimination en matière de recrutement et plus largement de gestion de son personnel qui doit permettre l’intégration de tout salarié dans l’entreprise sans discrimination, de culture, de nationalité, de religion, de convictions politiques, d’orientation sexuelle, de caractéristiques physiques et de sexe.

En particulier :

  • Les critères de sélection et de recrutement de l’entreprise sont strictement fondés sur les compétences, l’expérience professionnelle et les qualifications des candidats et sont identiques pour les femmes et les hommes.
  • Les offres d’emploi s’adressent aux femmes et aux hommes sans distinction. Elles sont rédigées de telle façon que les emplois concernés soient accessibles et attractifs pour les femmes et les hommes.

Le Cerfacs s'est fixé comme objectif de progression de renforcer le taux de féminisation de la Recherche au Cerfacs, afin d’améliorer l’équilibre femmes-hommes de l’entreprise. Pour cela, il a été inscrit plusieurs dispositions dans le plan d'action :

  • Réaliser des actions de communication et de sensibilisation en missionnant d'une part des femmes et des hommes exerçant des métiers scientifiques afin qu’ils soient ambassadeurs de ces métiers dans les Ecoles et Universités ;
  • Mettre sur les réseaux sociaux et le site internet du Cerfacs des parcours professionnels de salariées Cerfacs et des évènements en faveur des femmes dans l’emploi et dans la science ;
  • Promouvoir les actions environnementales menées par l'entreprise et ses collaborateurs en communiquant sur les réseaux sociaux, tel que, LinkedIn et le site internet du Cerfacs, la plus-value environnementale de l'entreprise (par exemple : les actions du groupe Carbone, ou encore du groupe vélo) ;
  • Créer sur le site intranet du Cerfacs/CSE un espace dans la rubrique « Egalité femmes-hommes » pour mettre à disposition des personnels des ressources (documentation) complémentaires sur cette thématique ;
  • Améliorer l'attractivité des offres d'emploi du Cerfacs en adoptant une trame d'offre identique à toutes les équipes. Elle doit être rédigée en français et en anglais. Les offres d'emploi devront être relues par la RH afin de s'assurer que le vocabulaire utilisé soit adapté.

La rémunération effective
Le Cerfacs a toujours veillé a respecté l'égalité entre les femmes et les hommes dans ce domaine.
En particulier :

  • L'accès au temps partiel est facilité tant pour les hommes que pour les femmes ;
  • Pendant le congé de maternité, d'adoption ou paternité, le Cerfacs garantit le maintien du salaire.

Le Cerfacs s'est fixé comme objectifs de progression de continuer à s’assurer :

  • De l’égalité de rémunération à l’embauche entre les femmes et les hommes pour un même poste, à diplôme et expérience professionnelle équivalente en réalisant annuellement une analyse comparée entre les femmes et les hommes portant sur les salaires d’embauche sur le même poste à diplôme et expérience professionnelle équivalente
  • Que l’évolution des rémunérations tout au long de la vie professionnelle entre les femmes et les hommes est basée sur les compétences, l’expérience professionnelle, le niveau des responsabilités, les résultats, l’expertise dans la fonction occupée, sans considération de sexe en présentant annuellement une analyse comparée de la rémunération moyenne brute des femmes et de la rémunération moyenne brute des hommes par catégorie professionnelle telle qu’elle résulte des statuts des personnels de l’entreprise

L'articulation entre l'activité professionnelle et l'exercice de la responsabilité familiale

Le Cerfacs est soucieux de cet équilibre.
En particulier :

  • Un aménagement de l'emploi du temps lors de la rentrée scolaire a été mis en place pour les salariés, père ou mère ;
  • Un congé pour enfant malade a été instauré afin de permettre aux salariés, père ou mère, de rester au chevet de leur enfant malade.

Le Cerfacs s'est fixé comme objectifs de progression de favoriser :

  • L’articulation de l’activité professionnelle et de la vie familiale en renforçant la prise en compte de la parentalité dans les parcours professionnels en proposant d'une part à tout salarié qui le souhaite, avant son congé de maternité, d'adoption ou parental d'éducation, un entretien afin d’organiser le départ en congé et de recueillir les éventuels souhaits de la personne pour sa reprise d’activité afin de pouvoir anticiper et préparer au mieux son retour et d'autre part à limiter les réunions se tenant le soir ou le matin tôt afin de permettre aux femmes et aux hommes d’exercer leur activité professionnelle tout en favorisant le respect de leurs obligations familiales ;
  • Le passage à temps partiel dans le cadre de la retraite progressive en facilitant la fin de carrière du personnel de l’entreprise et de lui permettre ainsi d’aménager son temps de travail jusqu’à l’obtention de sa retraite à taux plein soit parce qu’il a atteint l’âge légal de la retraite à taux plein soit parce qu’il a cotisé le nombre de trimestres suffisants pour prétendre à cette retraite à taux plein.