Cerfacs Entrez dans le monde de la haute performance...

Le 12 avril 2019 à 14h00

Soutenance de thèse : Valentin JONCQUIERES -“Modélisation et simulation numérique des moteurs à effet Hall”

Nicole BOUTET |  SALLE DE CONFERENCES JCA, Cerfacs, Toulouse, France |  

La propulsion électrique et plus particulièrement les moteurs à effet Hall se sont imposés comme l’alternative la plus convaincante pour propulser un satellite dans l’espace. L’idée de la propulsion à effet Hall est d’accélérer le carburant dans une chambre cylindrique à l’aide de champs électrique et magnétique. La physique étant complexe, le fonctionnement du moteur n’est pas encore parfaitement compris et les parois souffrent d’érosion anormale, critique pour la durée de vie du propulseur. L’objectif de cette thèse est de développer un code de simulation numérique modélisant le plasma à l’intérieur du moteur, permettant une meilleure compréhension de la physique mais aussi adapté à la conception en industrie. La modélisation retenue et l’optimisation du code ont permis de réaliser des simulations réalistes de moteurs à effet Hall afin de retrouver les propriétés globales d’un propulseur et de mieux comprendre le transport anormal des électrons responsables de l’érosion des parois.

Jury :

Thierry MAGIN                Van Karman Institute, Belgique                       Rapporteur

Khaled HASSOUNI         LIMHP-CNRS, Université Paris Nord              Rapporteur

Olivier SIMONIN             INP Toulouse                                                    Examinateur

Anne BOURDON            LPP ECOLE POLYTECHNIQUE Palaiseau     Examinateur

Paul-Quentin ELIAS        ONERA Chatillon                                             Examinateur

Stephan ZURBACH        SAFRANGROUP Vernon                                Invité

Olivier VERMOREL        Cerfacs, Toulouse                                            Co-directeur de thèse

Bénédicte CUENOT       Cerfacs, Toulouse                                            Directeur de thèse

 

PS : Vigipirate impose la présentation d'une pièce d'identité pour entrer sur le site de la Météopole.