Cerfacs Entrez dans le monde de la haute performance...

Première simulation haute fidélité 360 degrés d’un moteur complet

  17 juin 2020

Dans le cadre du projet PRACE FULLEST (First fUlL engine computation with Large Eddy SimulaTion), fruit d'une collaboration entre le CERFACS, SAFRAN et AKIRA Technologies, le post doctorant Dr. C. Pérez Arroyo (en post-doctorat au Cerfacs) a réalisé sous la direction de Dr. J. Dombard la première simulation haute fidélité au monde d’une partie de moteur complet (du fan à la chambre de combustion). Il s'agit d'une simulation aux grandes échelles intégrée d’environ deux milliards de cellules sur les trois instances, réalisée avec le code AVBP du CERFACS. Le coût CPU est bien sûr important mais reste raisonnable pour ce type de simulation, avec environ 1 tour de fan sur 4/5 jours sur 14400 coeurs Skylake. Les post traitements sont en cours et montrent déjà, entres autres phénomènes complexes, une interaction forte entre le compresseur haute pression et la chambre de combustion (cf papier à paraitre GT2020-16288 C. Pérez Arroyo et al ). Ci-dessous une vidéo d'un quart de tour fan montrant: dans le fan une isosurface à mi hauteur de veine colorée par le nombre de Mach, dans le compresseur haute pression un gradient de densité, dans le contournement de la chambre de combustion la pression statique et dans le tube à flamme un champ de température. Il s'agit d'une simulation aux grandes échelles intégrée d’environ deux milliards de point sur les trois instances, réalisée avec le code AVBP du CERFACS sur le supercalculateur GENCI Joliot-Curie installé et exploité au sein du Très Grand Centre de calcul du CEA (TGCC). L'un des objectifs du projet est de créer une base de données instationnaire haute fidélité pour étudier les interactions entre les modules potentiellement de la mettre à disposition pour aider d'autres équipes à développer de nouveaux modèles plus bas ordre et/ou de valider ceux existants. Au delà de la faisabilité et de la maturité du code AVBP, ce type de calcul est un jalon important pour l'industrie aéronautique et permettrait d'appréhender plus tôt dans la conception des effets d'intégration et d'installation et ainsi, de réduire le cycle et donc le coût de conception des futures moteurs d'avion. Sont particulièment remerciés l'accès par PRACE à Joliot-Curie (GENCI), hébergé au CEA/TGCC, France, le financement de la DGAC du projet ATOM (No 2018-39) piloté par Safran Tech et le support technique indispensable au CERFACS: Dr. G. Staffelbach, Dr. F. Duchaine, Dr. L. Gicquel, Dr. N. Odier et M. B. Martin, à Safran Helicopter Engines: Dr. S. Richard , Dr. N. Buffaz and Dr G. Exilard et à AKIRA technologies: Dr. T. Quirante et N. Viera-Nobre. Certains développements ont été réalisés dans le cadre des projets EXCELLERAT (H2020 823691) et EPEEC (H2020 801051). Plus de résultats à venir.. J. Dombard PS: Si nécessaire, l'image officielle pour se référer à ce projet est:

B. Cuenot présidente du programme du 39° symposium de combustion

  29 mai 2020

B. Cuenot a été choisie comme présidente du programme du 39e symposium international sur la combustion, qui se tiendra à Vancouver (Canada) en 2022. Le Symposium international sur la combustion est un événement majeur pour la communauté de la combustion, où les meilleurs résultats de recherche actuelles y sont présentés.

Le Cerfacs participera au centre de compétence HPC Français

  17 avril 2020

La Commission européenne, via un appel à projet EuroHPC, a demandé à chacun des états membres de créer un Centre de Compétences National du HPC, qui sera son unique interlocuteur, pour à la fois exprimer les besoins des utilisateurs vis-à-vis de ces nouvelles technologies et les accompagner dans leur mise en œuvre. Teratec, le Cerfacs et Genci ont présenté leur candidature en tant que Centre de Compétence HPC français qui a été acceptée par la commission. La date de démarrage du centre de compétence est positionnée au 1er septembre 2020.

Le Cerfacs a été sélectionné dans 4 projets de la 20ème campagne PRACE

  17 avril 2020

59 propositions eligibles ont été étudiées dans le 20ème appel à projet PRACE, 45 d’entre elles ont été selectionnées pour bénéficier d’un total de 2.11 milliard d’heures. Le CERFACS est impliqué dans 4 projets bénéficiant au total de plus de 100 million d’heures sur le calculateur Joliot-Curie. -  2 projets dont le Cerfacs est le responsable : CLEANERFLAMES et HIFI-CoSep -  2 projets auxquels le Cerfacs collabore : RockDyn et FULLEST Pour plus de détails :

Centre d'excellence en combustion (CoE-C) : Un nouveau projet Européen pour faire du calcul scientifique un élément clé de la décarbonation de l'énergie

  17 avril 2020

Le projet « Center of Excellence in Combustion » (CoE-C) sélectionné par l’UE en mars 2020 réunit 11 partenaires parmi les leaders Européens de la simulation numérique de la combustion, pour un budget total d’environ 5.6 M€. L’objectif est de développer des logiciels performants et accessibles au secteur industriel pour la conception de technologies innovantes. Le projet se décline ainsi en 4 activités principales : efficacité de calcul, modélisation, traitement de données et technologies du futur. Le CERFACS est responsable du WP7 : « Défis technologiques », dédié à la réalisation de démonstrateurs numériques et techniques pour diverses applications.

Continuité d’activité du Cerfacs pendant la pandémie Covid-19

  20 mars 2020

Lundi 16 mars 2020, dans le contexte de l’évolution rapide de l’épidémie de COVID-19, le Cerfacs a décidé de réorganiser ses activités en mettant en place un Plan de Continuité d’Activité (PCA) et en déployant des moyens de télétravail pour tous ses salariés. L'ensemble des personnels continue ainsi à assurer sa mission pleine et entière.

Un avertissement sans frais pour la science du climat

  26 février 2020

L'étendue des récents incendies de forêt en Australie a largement dépassé les projections de tous les modèles de l'archive CMIP multimodèle. Cela met en évidence la façon dont les modèles climatiques actuels peuvent sous-représenter les risques de catastrophe naturelle liés au changement climatique. La représentation limitée des processus de couplage dans la plupart des modèles associée à un manque d'exploration des incertitudes paramétriques signifie que certains risques ne sont pas explorés par le cadre multimodèle international existant. Cela nécessite de repenser le développement des modèles climatiques et les protocoles de simulation afin de pouvoir fournir une quantification robuste des risques pour les impacts qui affectent le plus directement la société. Sanderson, B.M., Fisher, R.A. A fiery wake-up call for climate science. Nat. Clim. Chang. (2020) nature.com Couverture médiatique BBC Sydney Morning Herald The Guardian Wired The Daily Express Yahoo

Une chercheure du Cerfacs invitée de l'émission radio « La méthode scientifique » mercredi 22/01

  20 janvier 2020

Mélanie Rochoux, chercheure au Cerfacs travaillant sur la modélisation des incendies de forêt à l’interface entre simulations CFD et science des données, sera en direct dans France Culture pour parler des mégafeux. Qui sont-ils ? Comment se forment-ils ? Quels sont leurs impacts ? Comment la science peut aider à mieux les comprendre ? RDV mercredi 22 janvier à 16h sur France Culture !

Thierry Poinsot élu à l’académie des sciences

  14 janvier 2020

Parmi les dix huit nouveaux membres élus à l'Académie des Sciences en décembre 2019, on trouve Thierry Poinsot, directeur de recherche CNRS à l'IMFT et conseiller scientifique au CERFACS. Cette élection est une belle reconnaissance des travaux effectués à Toulouse en CFD et en combustion, entre autres au CERFACS depuis presque trente ans.

Soutenance de Thèse Maël HARNIEH

  7 janvier 2020

Prediction of the loss generation in anisothermal compressible flows applied to Nozzle Guide Vane with the Large Eddy Simulations   Maël HARNIEH Monday January 20th - 2 p.m.

Un scientifique du CERFACS nommé dans la liste des ‘Chercheurs Hautement Cités’ de Clarivate en 2019

  25 novembre 2019

Rosie Fisher, chercheuse au CERFACS travaillant sur la modélisation de la surface continentale et les dynamiques des écosystèmes terrestres, a été nommée dans la liste "Chercheurs Hautement Cités" du Web of Science de 2019, qui reconnaît les chercheurs influents de la décennie écoulée, démontrée par la production de documents cités qui se classent dans le top 1% par les citations.  La Dre Fisher travaille au sein du groupe de changement global (GLOBC) du CERFACS depuis 2018 dans le cadre d'une collaboration avec le Centre National de Recherche Atmosphérique (NCAR) de Boulder, Colorado, où elle était auparavant membre du personnel scientifique.

Prix Paul Caseau, Thibaut LUNET, 13 Novembre 2019

  14 novembre 2019

PRIX DE THÈSE PAUL CASEAU 2019 a été décerné le 13 novembre 2019 par EDF et l'Académie des Technologies à  M.Thibaut LUNET   doctorant dans l’équipe ALGO, pour sa thèse soutenue le 9 janvier 2018 et intitulée  "Stratégies de parallélisation espace-temps pour la simulation numérique des écoulements turbulents"