Cerfacs Entrez dans le monde de la haute performance...

URA 1875 : Sciences de l'Univers au CERFACS

L'Unité de Recherche Associée (URA 1875) appelée Sciences de l'Univers au CERFACS (SUC) est le fruit d'un contrat d'association entre le Cerfacs et le CNRS.

Présentation

Sous la tutelle des établissements et organismes CNRS/INSU et Cerfacs, l'unité de recherche a été créée en 1999 et localisée au sein du Cerfacs. A l'origine, ses activités portaient sur la modélisation du climat et le développement d'un coupleur de modèles d'océan et d'atmosphère. Ultérieurement, les activités se sont élargies aux questions d'assimilation de données, à la fois sur les aspects scientifiques et celles de développement d'outils génériques. A partir de 2003 l'unité s'est élargie en développant une nouvelle activité abordant les aspects aviation et environnement. Laurent Terray assure actuellement la direction de l'unité.

Des associés historiques

Il peut être utile de rappeler que le Cerfacs, Société Civile de Recherche, est organisé initialement pour satisfaire les besoins de ses sept Associés (Cnes, EADS, EDF, Météo-France, Onera,  Safran et Total), et qu'il a aussi développé une étroite relation avec le secteur aval de la recherche, via de nombreux contacts et partenariats avec d'autres acteurs du monde industriel. Le Cerfacs a toutefois, et au-delà, pour politique de rechercher une articulation harmonieuse et efficace avec les laboratoires de recherche plus fondamentale, en particulier ceux qui dépendent du CNRS.

D’aval en amont, la recherche au plus haut niveau

Cette relation permet au Cerfacs d'être associé à la recherche amont, et d'en rester un acteur reconnu. Ce faisant, il peut, en offrant les meilleures garanties de qualité scientifique, déployer ses activités et utiliser la plus grande partie de ses ressources à poursuivre ses propres objectifs au service de la recherche, du développement et du transfert vers l'aval. Cette orientation volontariste se traduit entre autres par le fait que les Chefs de Projets du Cerfacs sont des chercheurs confirmés partageant leur temps, d'une part, entre l'animation de leur équipe au Cerfacs et, d'autre part, une autre fonction de recherche dans une Université, une Grande Ecole, un laboratoire ou un organisme français ou étranger.

Cerfacs et CNRS, une synergie harmonieuse

Dans cet esprit, l'association avec le CNRS apporte une encore plus grande souplesse, en permettant à des chercheurs et à des ingénieurs du CNRS de venir s'impliquer très directement au Cerfacs. Une motivation importante pour le CNRS est par ailleurs d'accéder à des compétences tout à fait affirmées dans le domaine du développement de logiciels (de nombreux exemples existent, par exemple dans le cas présent les coupleurs OASIS et OpenPalm pour la simulation climatique et l'assimilation de données, ou encore le code OPAVAR pour l'assimilation variationnelle de données océaniques).

Il faut rappeler ici que le SUC ne recouvre que la partie « Sciences de l'Univers » (SdU) des activités du CERFACS, et que celles–ci comprennent aussi des activités de mathématiques appliquées (algorithmique, en particulier pour l'utilisation des calculateurs parallèles), de mécanique des fluides numériques, MFN (avec application à l'aérodynamique externe et à la combustion turbulente) et d'électromagnétisme.

L'ensemble des activités du Cerfacs est de facto associée au CNRS, directement via le SUC pour le secteur SDU, ou via un travail conduit en étroite collaboration sur les autres thèmes (avec l'ENSEEIHT1 et l'IRIT2 pour l'algorithmique, avec l'IMFT3 et le CRCT4 pour la MFN, et avec l'INSA5 de Toulouse et le laboratoire MIP6 pour l'électromagnétisme).

Un environnement de recherche favorable

Les activités développées dans le cadre de l'URA bénéficient ainsi d'un environnement très favorable, par exemple (liste non exhaustive) dans le domaine de l'assimilation de données avec un fort appui algorithmique sur les méthodes d'optimisation, ou encore dans le domaine des relations entre aviation et environnement avec l'accès au savoir-faire en modélisation de la combustion et des sillages.

Quatre grands projets

Les activités de recherche proposées pour la prospective de l’URA1875 sur la période 2006-2010 se répartissent en quatre projets :

  • Climat
  • Assimilation
  • Composition de l'atmosphère et Impact climatique
  • Développement d'outils

Ces projets s'inscrivent clairement dans les domaines thématiques des deux départements scientifiques Mathématiques, Physique, Planète et Univers (MPPU) et Environnement et Développement Durable (EDD) auxquels est rattachée l'URA1875.

Une recherche innovante et de nouveaux projets

La création du nouveau projet « Composition de l'atmosphère et Impact climatique » et l'accent mis sur les impacts liés au changement climatique au sein du projet « Climat » soulignent la volonté du Cerfacs de développer de nouvelles thématiques s'inscrivant dans les domaines de recherche du département EDD. Par ailleurs, il est également à souligner que certains de ces projets (« Assimilation », « Développement d'outils ») se situent aux interfaces entre la partie SDU et les autres domaines scientifiques du département MPPU.
Ce faisant, le SUC affiche clairement le caractère pluridisciplinaire de ses champs d'activité en parfaite harmonie avec la stratégie du Cerfacs. Cet aspect essentiel s’appuie notamment sur les multiples collaborations existantes entre les équipes du SUC et les autres équipes du Cerfacs.

L'AGENDA

Vendredi

24

Mai

2024

🎓Soutenance de Thèse : Théo DEFONTAINE

Vendredi 24 mai 2024Du 10h00 à 13h00

  Thèses Cerfacs       JCA room, Cerfacs, Toulouse, France    

Lundi

27

Mai

2024

🎓 Soutenance de Thèse : Thibault GIOUD

Lundi 27 mai 2024Du 14h00 à 18h00

  Thèses Cerfacs       Cerfacs, Toulouse, France    

Jeudi

30

Mai

2024

JOURNÉE des DOCTORANTS du Cerfacs (JDD2024@Cerfacs) : 30/05/2024

Jeudi 30 mai 2024Du 9h00 à 17h00

  Journée des Doctorants       CERFACS     

CONSULTER L'AGENDA